Derniers Témoins

5 résultats affichés

  • Путешествие уральских казаков в «Беловодское царство»

    Édition en langue russe
  • Chroniques de mon underground (Хроники моего андеграунда)

    Édition en langue russe

    Le livre Chroniques de mon underground – les chroniques autobiographiques de Sergueï Tchoubraïev qui permettent au lecteur de voyager de Leningrad à Saint-Pétersbourg, du socialisme de la « stagnation » au capitalisme sauvage des années 1990, de retrouver l’ambiance du légendaire café « Saïgon » et les tout aussi légendaires rockers Grebenchtchikov et Kintchev.

  • Noël Russe

    Édition bilingue

    Sur une verste*, les cochons gelés, rangés comme des bûches. Et si la neige se remet à tomber, tu n’aperçois plus que leurs groins et leurs derrières qui pointent. À côté, des cuves gigantesques… tiens, grandes comme cette pièce ! Ce sont les salaisons. Il gèle si fort que même la saumure est prise. Sur la viande, une légère glace rose.

    Il arrive qu’un boucher en découpant ses cochons à la hache, en fasse sauter un morceau d’au moins une demi-livre. Bah ! La belle affaire ! Un mendiant le ramassera. Des « miettes » de porc comme ça, on en jetait par brassées aux miséreux : régalez-vous, c’est jour gras ! »

    * 1 verste = 1,06 km

  • Nastia

    Édition en langue russe Édition en langue française

    Troïaka, un village russe comme un autre. Des enfants — l’auteur et son frère — y passent leurs vacances avec Nastia, leur nounou, le personnage qui donne son titre à ce récit.

    Il y a la beauté de la nature de la Russie centrale, la luge et le ski l’hiver, l’étang, les promenades, les jeux simples… Ici un cheval, là un chat ou un chien. Des isbas. Une ambiance très tchékhovienne, à ceci près que nous sommes en URSS dans les années 1960-1970.

  • Il est des Russes. Русские

    Édition trilingue

    Album : Rencontres avec des écrivains, des acteurs, des artistes, parmi lesquels Zakhar Prilepine, Irina Prokhorova, Renata Litvinova, Iouri Chevtchouk — 24 personnalités, qui parlent d’elles et de leur vie en Russie.
    Un ensemble de portraits littéraires réalisés par les photographes Igor Moukhine, deux fois lauréat du concours « Serebrianaïa kamera » (1999 et 2005), photographe de l’année
    selon Rambler (2003) et Mikhail Konchits, photographe.

    Interviews réalisées par Jean-Félix De La Ville Baugé et Inna Doulkina.